COVID19-Soutien

Bienvenue sur la page COVID19-Soutien !

English version

Pour aider chacun et chacune à faire face à cette situation extraordinaire dans laquelle nous met le COVID-19, un groupe de psychologues suisses, réunis grâce à la plateforme Psysolidaires, a décidé de mettre en place un système de soutien gratuit, proposé par le biais de tchat ou vidéo-tchat.

Pour entrer en contact avec un de nos professionnels, il vous suffit de cliquer sur la bulle d'accès en bas à droite de votre écran :

covid19 tchat

 

Le service est disponible de 9:00 à 12:00 et de 13:30 à 21:00, 7 jours sur 7. Les horaires peuvent être étendus selon les disponibilités de notre équipe de psychologues. Les séances avec les psychologues bénévoles durent en moyenne 40 minutes pour permettre à chacun et chacune de pouvoir utiliser ce service. Ce temps peut bien sûr être étendu en fonction de chaque demande et de l'affluence sur le tchat.

Nos psychologues sont multilingues ! Si vous souhaitez avoir un échange en anglais, italien, espagnol ou portugais, il vous suffit de demander à être redirigé.e sur le tchat.

Que vous soyez touché.e de près ou de loin, en famille ou isolé.e, nous sommes à votre disposition pour vous écouter et vous accompagner dans cette épreuve où l'incertitude est très présente. La situation de confinement peut être difficile à gérer, c'est pourquoi garder le contact, même virtuel, peut être une solution temporairement bienvenue pour maintenir une vie sociale indispensable à la bonne santé mentale de tous.

Si dans votre entourage, des personnes n'utilisent pas internet, vous pouvez leur communiquer les coordonnées de La Main Tendue, joignable au 143.

 

Présentation de l’équipe de psychologues bénévoles pour COVID19-Soutien


  Florine Oury : Psychologue FSP, Florine est la fondatrice du cabinet de psychologie T.Amadeus ouvert à Bulle et Romont. Formée en psychopathologie clinique et psychopathologie, elle est actuellement en cours de formation pour devenir psychothérapeute humaniste, l’approche centrée sur la personne selon Carl Rogers.
  Sophie Burdet : Ayant un Master en Psychologie clinique et psychopathologie, elle a commencé sa formation post grade en ACP en février, ainsi que sa formation pour la certification de Psychologie d'urgence. Elle travaille actuellement à la Fondation Vaudoise contre l'Alcoolisme (FVA) en tant qu'intervenante psycho-thérapeutique et chargée de projet de prévention dans les écoles. Elle fait également partie de la coordination de la plateforme PsySolidaires.  
  Audrey Lamey : Audrey est psychologue FSP, formée en psychologie clinique et de la santé. Elle a de l'expérience dans l'aide aux personnes confrontées à la violence conjugale, ainsi que dans le travail en hôpital de jour auprès d'adolescents et d'adultes. Elle souhaite pouvoir mettre ses compétences au service des personnes désireuses de recevoir une écoute, pour les aider à remobiliser leurs propres forces.
    Julia Pichard : Psychologue FSP, Julia travaille depuis 5 ans dans le domaine de la psychologie d'urgence et de la gestion de crises pour le compte de ICP Intervention de Crise et Prévention. Aujourd'hui certifiée en aide psychologique d'urgence par le Réseau National d'Aide Psychologique d'Urgence, elle soutient les personnes ayant vécu des évènements potentiellement traumatiques, elle est également conseillère pour la ligne 147.  

 Gloria Repond

 

Gloria Repond : Docteure en psychologie et psychologue FSP, Gloria est formée en psychopathologie adulte et enfant. Elle est spécialisée dans les questions liées à la parentalité, le couple et la famille dans une approche systémique. Elle a également travaillé quelques années dans le domaine de la neuropsychologie et notamment auprès de patients atteints de schizophrénie.

 
Sophie Abis : Sophie Abis est diplômée en psychologie clinique et psychopathologie à l'Université de Lausanne. Elle souhaite se former en psychothérapie cognitive et comportementale, un domaine dans lequel elle a évolué en tant que stagiaire durant six mois. Suivant les cours du Beck Institute, elle est également praticienne en hypnose ericksonienne. Coordinatrice des PsySolidaires, il lui tient à coeur d'essayer d'apporter des solutions aux situations de crises telles que celle que nous traversons tous aujourd'hui.
    Sophie Heurtault : Titulaire d'un Master de psychologie clinique et psychopathologie, elle a exercé en tant que psychologue dans une clinique psychiatrique. Elle est actuellement en formation de psychothérapeute "Approche Centrée sur la Personne" et est formée dans l'approche thérapeutique du Focusing. Cette technique permet, entre autre, l'auto-actualisation et l'écoute de soi. Sophie peut intervenir en français et en anglais.
 
    Noëllie Dunand: Psychologue chercheuse à l'UNIL et au CHUV, Noëllie effectue son doctorat sur le thème de la réinsertion professionnelle pour les patients psychiatriques et participe aux enseignements universitaires. Elle exerce également son métier de psychologue de manière plus pratique, bénévolement, pour des associations. Elle est aussi jeune maman de deux enfants en bas âge. Elle parle l’anglais en plus du français.

 Clare Spicer

  Clare Spicer : Clare est anglaise d'origine et de langue maternelle (mais parfaitement bilingue), vivant d'abord sur Neuchâtel puis Lausanne, son parcours de vie a été très atypique. Ayant fait son stage de master au CHUV dans le pénitencier, elle a côtoyé toutes sortes de personnes et de pathologies qui ont renforcé son intérêt pour le métier de psychologue. Partageant son logement avec son chat « Pudding », elle recherche actuellement à débuter sa carrière dans le social et la santé sur Vaud.
    Aude Bertoli : Psychologue FSP, Aude est formée en psychopathologie et psychologie clinique. Elle a un intérêt particulier pour la psychologie légale, l'aide aux victimes et aux auteurs de délits, raison pour laquelle elle a notamment travaillé auprès de l'association ViolenceQueFaire à Lausanne, qui lutte contre les violences conjugales. Elle travaille actuellement auprès de patients-détenus en institution pénitentiaire et elle exerce en parallèle en cabinet à Lausanne, dans le souhait de venir en aide à toute personne, quelle que soit la problématique qui l'amène.
    Victoria Arduini : Diplômée d'un MSc en Psychologie clinique et psychopathologie à l'UNIL, intervenante au Graap-association, au GESEPI et au Pôle Agression et Violence, Victoria s'intéresse depuis toujours à la psychiatrie et au domaine légal, et plus précisément encore à la psychopathologie des déviances, que ce soit du côté des auteurs comme des victimes. Actuellement elle travaille dans un centre avec des enfants TSA. Elle porte un intérêt grandissant sur le travail auprès des populations dites vulnérables. Elle est trilingue Français-Espagnol-Anglais.
    Virginie Martin : Virginie a fait ses études de psychologie à l'université de Lausanne, avec un stage à la consultation psychothérapeutique pour les personnes migrantes de l'association Appartenances, puis une formation de base en thérapie de couple. Elle a aussi fait des missions humanitaires dans un camp de réfugiés en Grèce, et dans les bidonvilles de Bangkok, qui l'ont beaucoup marquée par le côté humain des rencontres. Virginie parle également anglais et espagnol.
    Mathieu Mercapide : Mathieu est psychologue aux Hôpitaux Universitaires de Genève. Détenteur d’un Master en psychologie clinique et psychopathologie de l’Université de Lausanne, il s’intéresse particulièrement aux thérapies de famille et aux questions traitant des jeux vidéo et de l’utilisation des écrans chez les jeunes"
    Anaïs Chevalley : Après avoir terminé un master en psychologie clinique, elle a travaillé dans un foyer pour adolescentes avec des difficultés psychologiques et sociales, avant d'entamer une formation postgrade en psychothérapie cognitive et comportementale. Elle a ensuite travaillé dans une clinique de jour en psychiatrie adulte.
   

Marie Pellouchoud, psychologue stagiaire : Marie s'intéresse à la psychologie des enfants et des adolescents et aux familles. Elle a effectué un stage et des remplacements dans des classes d'élèves au sein du centre Orif de Renens. Elle travaille en tant que stagiaire thérapeute et co-thérapeute avec des familles, enfants et adolescents au CDTEA (Centre pour le développement et la thérapie de l'enfant et l'adolescent). Elle est aussi stagiaire du Cabinet T.AMADEUS en renfort pour la plateforme COVID19-soutien. Marie parle le français et a de bonnes connaissances en italien.

   

Isabel Cardenas, psychologue stagiaire : Isabel s'intéresse à tout ce qui touche à la psychologie des migrations, conflits et situations de crise. Elle a travaillé en tant que thérapeute et co-thérapeute avec des populations issues de la migration et aussi dans plusieurs cliniques de jour à l'étranger, notamment au Pérou et au Maroc. Isabel parle le français, anglais et espagnol.